La résilience chez le chien, image d’un sol

résilience chez le chien

Sommaire

La résilience chez un chien, à laquelle nous nous intéressons dans cet article, est sa capacité à revenir à un état de calme intérieur suite à un événement stressant. Ce stress peut aller d’une brève course de prédation après un lapin à un séjour en vacances, en passant par une visite chez le vétérinaire. En utilisant la métaphore d’un sol végétalisé, nous comprendrons différents aspects de la résilience, comment ils s’articulent, et comment ils évoluent.

La résilience chez le chien ou le sol, liée à la notion de stress

Le stress est un phénomène adaptatif regroupant l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de son environnement.

Hans Selye

Pour bien comprendre la résilience, il faut d’abord s’intéresser à la notion de stress. Cette définition de l’endocrinologue Hans Selye, est développée au départ en médecine humaine. Cependant, elle peut s’appliquer à tout système, que ce soit un chien, une parcelle végétalisée, ou même une voiture.

Vous remarquerez qu’il n’y a pas de notion de bien ou de mal dans cette définition. En effet, une pression modérée peut générer un mouvement bénéfique à l’organisme. Prenons l’exemple d’un chien ayant très peur de ses congénères. Afin de l’aider à comprendre qu’ils ne représentent pas tous un danger mortel, une partie du travail consistera à l’exposer à l’un d’eux à une grande distance, puis à réduire cette distance. Néanmoins, pour progresser, il devra percevoir le congénère, donc ressentir un stress, assez faible pour ne pas l’immerger, mais tout de même présent.

Toujours selon le Dr Selye, un stress se compose de 3, parfois 4 phases :

  1. La phase d’alarme : le changement dans l’environnement est perçu, l’organisme mobilise ses ressources.
  2. La phase d’adaptation : l’organisme résiste et s’adapte à l’agent stresseur.
  3. La phase d’épuisement : l’organisme arrête de résister (que le stresseur doit toujours présent ou non).
  4. La phase de récupération (non systématiquement présente) : c’est là qu’intervient la résilience.

Le stress devient nocif lorsqu’il est trop intense, long ou répété. L’organisme s’épuise et ne parvient alors plus à récupérer. Cependant, la vie s’accommode d’imprévus, et il est donc contre-productif de chercher à s’isoler de toute forme de stress. Dans un but de prévention, travailler la résilience chez le chien comme pour un sol a donc tout son intérêt.

La résilience chez le chien et le sol : vidéo

La vidéo suivante explique le parallèle entre la résilience chez le chien et celle d’un sol vivant. Si vous préférez la lecture, le script est retranscrit dans les paragraphes suivants.

La résilience d'un sol vivant

résilience sol
Exemple d'un sol résilient sur le haut de l'image VS un sol peu résilient en bas

En voyant ces deux types de végétation, j’ai trouvé intéressant de faire le lien entre la résilience d’un sol et celle d’un chien.

Pour le contexte, la vidéo a été filmée mi-mai, il n’avait pas plu depuis fin mars, sauf les deux derniers jours.

On peut voir que le sol a été tondu, l’herbe est complètement jaune, toute la végétation est morte et ne revit pas malgré la pluie. La blessure causée par la tonte, les animaux qui l’ont déserté par manque d’ombre et de nourriture, et l’évaporation de l’eau par le sol l’ont achevé.

Avant la tonte, le sol était recouvert d’un tapis végétal dense, comme sur le haut de la photo. Là, les plantes sont bien vivantes. Plusieurs espèces cohabitent. Si on zoom, on peut apercevoir des insectes, des vers de terre. En zoomant encore plus, on découvrira la vie microscopique du sol… et on peut aller encore plus loin.

Il y a une grande diversité d’êtres vivants qui remplissent chacun des fonctions différentes. Par exemple, la dégradation des fibres de végétaux morts ou la conversion de l’azote atmosphérique. Les fonctions sont également remplies par plusieurs espèces d’êtres vivants. Ainsi, si une espèce disparaît, la fonction peut toujours être assurée par les autres. C’est ça la résilience du sol : un équilibre dynamique.

La résilience chez le chien

Quel est le lien avec la résilience des chiens ?

Remplaçons les espèces par les expériences de vie et les fonctions par les aspects de la résilience. On se rend compte qu’une expérience va influencer différents aspects, comme un aspect sera travaillé par plusieurs expériences. Par exemple, une éducation basée sur le renforcement positif (expérience) va améliorer l’optimisme de votre chien, mais également votre relation avec lui (aspects de la résilience).

Pour un chien résilient, ce n’est donc pas grave de vivre un stress de temps en temps. Il a en effet assez d’expérience derrière lui pour s’en remettre.

Ressources

Si vous souhaitez aller plus loin sur la résilience des chiens : le « resilience rainbow » (arc-en-ciel de la résilience) développé par Behavior Vets.

Et si vous souhaitez vous informer sur la résilience du sol… il faudrait que je débloque mon disque dur pour accéder à mes cours sur la biodiversité ! Mais je suis sûre que vous trouverez rapidement des études intéressantes 😉

Léa Maisonhaute – Comportementaliste canine chez L’Esprit Raiden

Partager cet article

Lire d'autres articles

chien a froid
Approche pluridisciplinaire

Comment savoir si mon chien a froid ?

Comment savoir si son chien ressent le froid ? Quels signes reconnaitre lorsqu’il se refroidit ? De plus, comment faire pour le réchauffer ? Enfin, est-il vraiment utile de le couvrir ? Cet article présente l’évolution des symptômes d’une légère hypothermie à une plus critique. Nous abordons ensuite les façons d’en protéger nos compagnons canins, tout en s’adaptant à chacun d’eux.

Lire l'article »
cadeau chien
Ethologie

Le plus beau cadeau à offrir à votre chien

En cette période de fin d’année, vous réfléchissez au meilleur cadeau que vous pourriez offrir à votre chien pour les fêtes ? Cet article parcourt différentes manières de gâter votre loulou, de bonnes adresses petit budget, grand budget, ou pas de budget du tout ! En effet, si un chien a un coût non négligeable au quotidien, vous n’êtes toutefois pas obligé.e de dépenser une fortune pour marquer une occasion.

Lire l'article »
acupuncture pour animaux
Approche pluridisciplinaire

L’acupuncture pour animaux, interview d’une vétérinaire

L’acupuncture pour animaux peut-elle participer à la résolution de problématiques comportementales ? Laure Guinard, vétérinaire, répond dans cette interview aux questions que vous vous posez. Je témoigne ensuite de l’expérience que nous avons vécue avec Raiden. Après 3 séances d’acupuncture, les progrès au niveau de son anxiété sont en effet phénoménaux.

Lire l'article »